sciences exactes
les neuf traditions
sciences exactes
sciences humaines
grandes doctrines
vérité en physique
débats: la logique
cinéma, musique
informatique théor.
La Science est  présentée comme un effort bénéfique qui a révolutionné les conditions matérielles de vie de l'homme . On oublie ainsi de nombreux autres bienfaits possibles de cette science . Par ailleurs, avant de faire l'éloge de l'efficacité apportée par la science à la production, rappelons certains faits qui ne sont pas à l'avantage de l'homme : le lapin et beaucoup d'autres animaux ne craignent pas le froid, puisqu'ils savent s'y adapter par l'hibernation . L'éléphant a une espérance de vie voisine de celle de l'homme alors qu'il ne bénéficie d'aucun soin et mène un mode de vie très simple . L'insouciance et la joie de vivre paraissent caractériser la vie animale . Certes on peut répondre que l'homme vit de plus en plus longtemps, qu'il s'est acclimaté partout et que l'humanité est devenue très nombreuse ce qui la rend plus difficile à nourrire . Mais le rendement des efforts entrepris n'est peut-ètre pas à la hauteur des espoirs. Nous ne sortons pas des difficultés, ou alors d'autres causes sont à l'oeuvre (meilleure diffusion de l'instruction, prises de conscience, ...).

Donc, sous toutes les réserves ci-dessus, la science est le moyen d'une meilleure production et d'un niveau de vie plus élevé . Elle s'est, pour cette raison, surtout développée comme une science pour l'ingénieur (ou pour le médecin). Plus récemment, la gestion et la prise de décision ont voulu aussi la mettre à leur service . Mais l'informatique pourrait, croit-on ici ou là, la remplacer ou devenir plus importante qu'elle . Or nous devons continuer à comprendre le monde matériel, sous peine d'en oublier certaines données fondamentales et de passer à coté des bonnes décisions . L'informatique nous aide et nous étonne, par exemple en calculant des primitives et des intégrales, mais elle ne nous remplace pas .

*

Le role de la science décrit ci-dessus est son role le plus visible, car il a pour conséquence d'énormes mouvements d'argent liés à la vente des produits, or l'argent est trop souvent ce qui fait soupirer, craindre ou espérer l'humanité . Mais la science a aussi un role essentiel en rendant possible l'instruction, en favorisant les prises de conscience et en encourageant l'intelligence. Ce role est malheureusement impossible à comptabiliser en termes monétaires .


*

Certains diront que le véritable enjeu concernant la science est son role au service de l'éducation . Or, mème si les filières scientifiques attirent incontestablement les jeunes malgré leur difficulté, mème si ceux-ci ont un gout pour la vérité et pour ce qui est clair, ne sont-ils pas trop souvent en panne vis à vis des mathématiques, dont la signification réelle ne leur apparait d'ailleurs pas toujours? Il est vrai que la notation exagérément sévère des professeurs, au lieu d'élever le niveau, décourage la deuxième moitié de la classe . Le fond du problème est que personne (à part les hauts salaires promis par l'industrie, mais qui sont de moins en moins nombreux) ne dit aux élèves avec insistance que la science doit exister. La Science ne dit pas d'elle-mème qu'elle est le progrès central de la pensée, mais ressemble peut-ètre au contraire à un ensemble de procédés tortueux faits pour ennuyer les élèves . Par ailleurs, les élèves ne font pas tous le lien entre leur expérience concrète et les concepts mathématiques correspondants . Dans ce cas, les maths ne les interessent pas .


*

Pendant longtemps les chrétiens n'ont pas fait l'éloge de la science. Ils y voyaient le portail du matérialisme ou du positivisme négateur de l'homme. A ces difficultés s'ajoutait probablement le fait que la science est une parole différente, donc jugée dissidente par rapport à la Bible . Compte tenu de cette ambiance, on n'a pas perçu la nécessité d'une unité de la pensée, et on est resté au contraire dans une situation éclatée entre religion, philosophie, littérature, science, sciences humaines, essais, journalisme, ...


*

La science sera d'une utilité et d'un intèrèt considérables si elle  se présente à l'avenir comme la méthode générale de base de la pensée. N'oublions pas que pour des humains, ètres pensants, c'est-là l'enjeu central .

dernière version:
05/01/2014